CAF Marseille Provence
Accueil du site > Nos activités > Ski de randonnée > Compte rendu sorties ski de rando - Saison 2015

Compte rendu sorties ski de rando - Saison 2015

dimanche 22 mars 2015, par Denis Duhau


Sorties du 10-11 Janvier : Champsaur

Comme l’année dernière, début de saison dans le Champsaur, mais avec des conditions encore moins enneigées, frisant même la désolation. D’ailleurs en certain nombre de participants se tourneront vers la cascade de glace autre activité proposée ce WE là par des participants / encadrants.

Samedi : Aiguille d’Orcière.

Des conditions très particulières : montée intégralement à ski, en acceptant de les poser sur l’herbe, la terre et les rochers. Nous avons fait un cours passage en crampons entre 2176 et 2227m pour faire moins de conversions.

Le sommet est ensuite atteint sans difficultés.

Pour la descente, tout c’est arrêté à 1970m avec une neige changeante entre dure et molle, après c’est un champ de cailloux inskiable.

Zip - 27.7 ko
Trace Aiguille d’Orcière

Dimanche : Col sans nom au dessus de la cabane de l’Aupette par un vallon parallèle à celui du Combeau.

Là encore plus de portage à la montée que la veille. Cependant, nous aurions pu optimiser à la montée en passant par une piste empruntée à la descente, certes plus longue, mais plus enneigée (voir le trace gps).

Zip - 29 ko
Trace Col de l’Aupette

Sorties du 21-22 février : Larche

Après un report avec un début de saison chaotique, nous sommes enfin à Larche.

Samedi : Plate Longe (partiel) - Groupes Lionel - Denis

Avec une météo un peu bouchée, une tentative vers Plate Longe. Nous avons fait demi tour après avoir pris pied sur l’arrête finale. Plate longe Ensuite certains sont remontés pour faire une descente de plus sur la partie en forêt, dans une excellente poudre.

Dimanche : Tête de fer (partiel) - Groupe Denis

La météo est bien meilleure, mais les conditions d’enneigement restent toujours délicates. Donc la encore nous stopperons avant la fin au col sous la tête de fer. Tête de fer


Sorties du 07-08 mars : Briançonnais

Samedi : Tentative vers le Grand Galibier - Groupes Lionel - Denis

Départ du pont de l’Alp pour une longue course. La piste est enneigée dès le départ : pas de portage. La course est effectivement un peu trop ambitieuse pour notre nombre et notre allure donc nous décidons de faire demi tour sur les crêtes de la Ponsonnière, pas faciles à parcourir. Crêtes de la Ponsonnière

Dimanche : Col des jumelles Sud - Groupes Lionel - Denis

Une météo et une neige bien plus favorables ce jour là. Descente sur une neige encore un peu en poudre lourde sur le haut (100m) puis transformée sur l’ensemble de la descente. Col des jumelles sud

Une trace similaire à la notre, déjà disponible sur VisuGPX :


Séjour en étoile du 07 au 14 mars : Briançonnais - Groupe Pierre & Sébastien

Nous avons eu une semaine superbe, avec le soleil du briançonnais durant tout le séjour. Compte tenu de la météo des jours précédents et du moment nous avons passé notre séjour sur des versants sud, avec à chaque fois une bonne neige de printemps. La difficulté était de bien choisir notre horaire de descente.

Dimanche : Col de Prafauchier

Nous avons commencé dimanche avec le col de Prafauchier au départ du Laus et la bosse sans nom qui le domine (D+ 1100 m, 2.3, 2851 m).

Lundi : Rocher de Barrabas

Lundi nous sommes allés découvrir un vallon sauvage au dessus de Plampinet, avec le Rocher de Barrabas (D+ 1150 m, 3.3, 2618 m). La neige de printemps est une nouvelle fois au rendez-vous. Barrabas

Mardi : col de la Moulinière

Mardi ce sera au tour du pic de la Moulinière au départ de Pont de l’Alpe (D+ 1350 m, 3.3, 3073 m) mais sans souvenir visuels, les appareils photos ayant tous été oubliés.

Mercredi : 3 Evêchés

Mercredi, nous partons en direction du col du Lautaret pour faire le col ouest du Pic des 3 Evêchés (D+ 1100 m, 3.1, 3050 m). La forme étant au rendez-vous nous enchainons avec la Crête de Côte Plaine (300 m de dénivelé en plus) pour profiter d’un superbe panorama sur la Meije et les Ecrins tout en surplombant La Grave. Evéché

Jeudi : Col des Jumelles Sud

Jeudi ce sera le vallon du Fontenil et le col des Jumelles sud (D+ 1350, 2.3, 2986 m). La forme étant toujours au rendez-vous, nous enchainons avec la Tête du Vallon. On remet les peaux pour 300 m. Malheureusement le vent frais empêche la neige de transformer et la neige de printemps ne sera pas trop au rendez-vous et laisse place à une neige dure qui ne dégèle pas. Jumelles sud

Vendredi : Grand Galibier par le col Termier

Enfin vendredi nous terminons par le Grand Galibier par le couloir SE de l’arête W du col Termier ou couloir Albert (D+ 1400 m, 3.2, 3228 m). Il y a moins de vent que la veille ce qui nous permettra de profiter du sommet avec un panorama qui va du Mont-Blanc à la Barre des Ecrins et de faire l’arête de neige sommitale en crampons. Col Termier Grand Galibier


11 mars : Devoluy - Dominique

Ce mercredi 11 mars, le BRA est printanier, la météo pas trop mal, et Marc est disponible. L’objectif est en vue : Le Grand Ferrand en Devoluy, par la voie du chourum Olympique. 1600 mètre de dénivellé, des belles inclinaisons, un peu de glace. A priori, que du plaisir.

Nous partons un peu tard du Grand Villard, du coup, nous progressons rapidement avant d’être à pied d’oeuvre. Après le Vallon du grand Villard, l’entrée dans le creux du Gouturier nous laisse voir tout l’itinéraire jusqu’au sommet : Chouroum Olympique, vire olympique, les Arches inter-ferrantes :

La montée vers le premier chourum se termine, et l’on commence à mieux appréhender ce parcours lu tant de fois sur les différents topos.

Après s’être équipé au pied de la grotte, c’est parti pour une traversée assez fantastique de ces deux boyaux bien raides :

Sortie du premier chourum :

Après la remontée vers la vire olympique, on se retrouve au dessus d’une pente surplombant le premier chourum, nous donnant une vision assez impressionnante de ce trou par lequel nous sommes passés :

On attaque ensuite le second chourum, pour buter assez vite sur la partie glace assez sympa à gravir, juste avant les fameuses arches inter-ferrantes. Le portage des piolets techniques n’aura pas été vain...

Après les arches, une dernière petite grotte pour le plaisir, avant la pente finale vers le sommet :

Au final, 4 heures depuis le hameau du Grand Villard pour atteindre le sommet, on a rattrapé le départ tardif ! Le passage en glace, avec une corde un peu trop courte pour le rappel nécessaire (ça m’apprendra à vouloir trop alléger le sac ...), nous incite à choisir la voie normale pour la descente.

Il faudra revenir pour faire la descente dans les chourums !

En bref, une très belle course de ski, dans un cadre magnifique et très ludique, avec des pentes à 50°. Pour ceux ayant le pied alpin, à faire et refaire sans hésitation.

Dominique



Nos coordonnées | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | squelette